A propos de Marcos Drake


Marcos Drake,
fondateur du Cercle du Dragon

Le Shifu (師父) Marcos Drake est le fondateur du Cercle du Dragon. Né en Argentine, à Buenos-Aires, le 16 juin 1978, il arrive en Suisse en 1984 à l'âge de 6 ans. C'est deux ans plus tard, à l'âge de 8 ans, qu'il découvrira les arts martiaux au travers des films de Bruce Lee (1940-1973). C'est là qu'il décide de commencer le Judo chez le Maître Katanishi, à Lausanne.

Depuis ce jour il n'aura de cesse de pratiquer les arts martiaux, il s'adonnera à différents styles durant ses jeunes années. Ainsi, après avoir pratiqué le Judo (柔道) il pratiquera le Full contact, le Tai chi quan (太極拳) du style Yang, le kung-fu des cinq animaux, le Nunchaku, etc.

De 1993 à 1996 il pratiquera le Võ-Vietnam au sein de l'école Son Long Quyên Thuât1 créé par le Maître Nguyên Duc Môc2, sous la direction technique du Shifu3 Olivier Barbey. C'est pendant ces quatre années de pratique que Marcos Drake découvrira ce qu'est véritablement un art martial traditionnel. La pratique du Võ-Vietnam influencera profondément le Shifu Marcos Drake et c'est au sein de l'école Son Long Quyên Thuât4 qu'il découvrira le fonctionnement interne d'une authentique école. C'est là qu'il comprendra ce qu'est la voie des Arts Martiaux Traditionnels. En effet, le Maître Nguyên Duc Môc compare souvent le Võ5 à ...

...un diamant brut que l'on taille peu à peu
afin de lui donner toujours plus de valeur.

Marcos Drake n'oubliera jamais ces paroles et taillera inlassablement son diamant brut... Il apprendra que la voie des Arts Martiaux traditionnels est un chemin fait de patience, de persévérance et d'abnégation, conduisant l'adepte à la maîtrise de soi et à la paix intérieure.

En 1997, il quitte l'école Son Long Quyên Thuât et décide de s'entraîner en autodidacte, ceci afin de remettre en question ce qu'il avait appris au cours de ses années de pratique.

Après ces années d'entraînement en solitaire il prend la décision de réintégrer une école d'arts martiaux, mais voilà, celles-ci sont nombreuses et il cherche quelque chose de bien précis. Intrigué par les pratiquants de Capoeira6 il décide de s'inscrire à un cours de Capoeria Angola7, cours qu'il suivra pendant une année ne trouvant pas ce qu'il cherche. Au contacte des capoeiristas8 il apprendra un aspect des arts-martiaux qui lui était totalement inconnu à cette époque, celui de la « malicia »9 et du jeu.

Enfin il décide de se rediriger vers ce qui l'avait incité à commencer les Arts Martiaux, le Wushu (武术), art traditionnel chinois. Il intégrera l'école du Tong bi Quan Gong Fu (通臂拳) et s'entraînera pendant plus de deux années sous la direction du Shifu Lucas Christopoulos, avec qui il apprendra les styles du Chang Quan (长拳) et Nan Quan (南拳) ainsi que le Sanda (散打). Le 12 septembre 1999 il participe au championnat Suisse de Sanda et fini 2ème de sa catégorie et le 1er octobre de la même année il reçoit sont Certificat pour la pratique des trois anciennes formes de Chang Quan (长拳). Pendant ces deux années il s'initie également au Ju-Jitsu traditionnel (japonais) au club de Renens, ainsi qu'au Jiu-Jitsu Brésilien, au Brésil. Puis, comme il ne trouve toujours pas ce qu'il cherche, il prend la décision de réaliser son ancien rêve de se rendre au Temple de Shaolin ( 少林寺 ), car il pense que c'est peut être en se rendant à la source qu'il trouvera ce qu'il a toujours cherché.

En 2001 il part pour la Chine, direction la province du Henan, là il se présenta aux portes du Temple de Shaolin où il fut reçu par le Maître Shi De Yang ( 释德杨 ) de la 31ème génération de moines guerriers du Temple de Shaolin. Après quelques mois d'entraînement le Maître Shi De Yang, remarquant les grandes aptitudes martiales de Marcos Drake, lui propose de faire de lui son disciple direct et de recevoir ainsi son enseignement. Marcos Drake accepta avec bonheur et promit de revenir s'entraîner en Chine, ce qu'il fit l'année suivante.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Sifu Shi De Yang et
Marcos Drake à Shaolin

Ainsi Marcos Drake fut accepté comme disciple direct du Maître Shi De Yang, de la 31ème génération de moines guerrier du temple Shaolin, et après avoir été intronisé au bouddhisme chan ( 禪 )10 lors d'une cérémonie à l'intérieur même du monastère, Marcos Drake reçu la 32ème génération des disciples du Temple de Shaolin avec pour nom Shi Xing Si ( 释行思 ).

Comme promis, il retourna au Temple de Shaolin l'année suivante pour s'entraîner avec le Maître Shi De Yang ( 释德杨 ). C'est à l'occasion de ce second voyage que le Maître Shi De Yang, estimant que Marcos Drake était très bon dans la pratique des styles Qi Xing Quan ( 七星拳 ), Da Hong Quan ( 大洪拳 ), Luo Han Quan ( 罗汉拳 ), et Tong Bei Quan ( 通背拳 ), lui donna un diplôme pour la transmission de ces techniques.

La même année, il se rendit au Mont Wudang (武當山)11 afin d'apprendre le style d'épée légendaire Qi Xing Jian ( 七星剑 ), qu'il étudia auprès des moines taoïstes.

La visite au Mont Wudang marqua profondément le Shifu Marcos Drake, lui faisant découvrir le taoïsme et la pratique du Nei Dan (内丹)12, qui venaient parfaitement compléter sa pratique du bouddhisme Chan (禪) et du Wei Dan (外丹).

C'est à la suite de ce deuxième voyage en Chine que le Shifu Marcos Drake décida de fonder le Cercle du Dragon de l'Étoile du Nord, afin de transmettre ce qu'il avait appris au cours de ces années de pratiques. Son intention était également de créer un espace où il pourrait continuer à pratiquer et progresser dans de bonnes conditions. En effet, depuis ce jour le Shifu Marcos Drake était certain qu'il lui fallait enseigner afin de se dépasser et de devenir un jour un grand pratiquant. Il suivait ainsi un des enseignements de Jan Amos Comenius (1592-1670):

« Trois choses donnent à l'élève la possibilité de dépasser le maître : poser beaucoup de questions, retenir les réponses, enseigner. »

C'est ainsi qu'à la fin de l'année 2002 le Cercle du Dragon de l'Étoile du Nord pris naissance, après plus de 15 ans de pratique et de recherches.

Le Shifu Marcos Drake estime que nous restons toujours des apprentis et que nous devons toujours étudier et pratiquer pour avancer. Rien n'est acquis, ainsi il continue toujours de pratiquer et d'apprendre, pour pouvoir élever toujours plus haut son art, afin de transmettre celui-ci dans sa dimension la plus complète.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Le Cercle du Dragon en 2006

Le Cercle du Dragon de l'Étoile du Nord changea de nom en 2005, pour devenir officiellement le Cercle du Dragon.

En janvier 2006, le Cercle du Dragon s'installa dans ses nouveaux locaux à Renens, en Suisse, où les cours se déroulent régulièrement tous les jours. Rapidement de nouveaux membres ont rejoint le Cercle du Dragon afin d'y pratiquer le wushu.

En décembre 2006, le Cercle du Dragon organisa son premier tournoi interne réservé aux nombreux enfants du Cercle du Dragon. Après moins d'une année d'entraînement, le niveau des enfants s'est révélé très bon et laissait déjà entrevoir une relève de qualité.

En décembre 2007, le Cercle du Dragon organisa son deuxième tournoi interne réservé aux enfants qui s'y entraînent. Ce tournoi fut une belle surprise pour tous les membres, promettant un bel avenir au Cercle du Dragon.

Cette même année Marcos Drake entreprend la pratique et l'étude du Ninjutsu selon les enseignements du Maître Masaaki Hatsumi (初見良昭 Hatsumi Masaaki Yoshiaki), né le 2 décembre 1931 au Japon. Celui-ci est le fondateur et l'actuel Soke du Bujinkan Ninpo, reposant sur les 9 Ecoles dont il est l'héritier (Togakure Ryû, Kumogakure Ryû, Gyokushin Ryû, Kotô Ryû, Gyokko Ryû, Shinden Fudô Ryû, Kukishinden Ryû, Takagi Yôshin Ryû, Gikan Ryû). Maître Masaaki Hatsumi fut l'élève de Takamatsu Toshitsugu précédent Soke, décédé le 2 avril 1972 à 85 ans et il est le 34ème descendant du clan Togakure-Ryu.

Toujours en 2007, Marcos Drake entreprend une formation en ostéopathie au Natural Health Center de Genève. Il pratique comme rebouteux depuis plusieurs années déjà mais souhaite affiner ses connaissances au niveau de l'anatomie et du reboutement.

L'année 2008 est marqué par plusieurs événements majeurs. Le premier d'entre eux est l'affiliation du Cercle du Dragon à la Fédération Suisse de Wushu, ceci depuis le mois de juin de cette année. Cette affiliation ne change en rien la structure ou le fonctionnement du Cercle du Dragon, par contre celle-ci permet au Cercle du Dragon de participer, au niveau national, à l'évolution du Wushu en Suisse en participant aux différents championnats organisés par cette Fédération. L'affiliation à la Fédération Suisse de Wushu donne également l'occasion au Cercle du Dragon de se faire connaître des autres écoles de Wushu en Suisse. Lui permettant ainsi d'établir des liens d'amitiés en maintenant un contact régulier avec les autres écoles lors des différentes manifestations qui sont annuellement organisées.


Médaille d'argent pour Aurélie Mateus
au bâton de Shaolin en 2008

Le deuxième événement est la formation de juges officiels organisée par la Fédération Suisse de Wushu, qu'a suivi le Shifu Marcos Drake et son élève Philippe Steiger. Ayant tous deux réussi leur formation, ils font aujourd'hui partie des juges officiels (pour les Taolu) de la Fédération Suisse de Wushu. Le Shifu Marcos Drake a également suivi une formation de juge pour l'arbitrage du Sanda, Qingda et Leitai.

Le troisième événement était la première participation officielle du Cercle du Dragon au deuxième championnat des qualifications pour le Championnat Suisse de Wushu. Cette participation fut une belle surprise, Aurélie Mateus (13 ans) ayant remporté une médaille d'argent pour sa pratique du bâton de Shaolin (Yin Shou Gun) en forme traditionnelle, se qualifiant ainsi pour le Championnat Suisse de Wushu qui aura lieu en novembre de cette année.


Sensei Marcos Drake avec
le Maître Hatsumi en 2008

Le Shifu Marcos Drake a également créé de nombreux liens d'amitiés avec de nombreuses écoles d'arts-martiaux au niveau national et de part le monde.

Cette même année 2008 Marcos Drake entreprend un voyage au Japon pour y rencontrer le Maître Hatsumi et s'entraîner au ninjutsu. C'est là-bas qu'il recevra son Diplôme de 1er Dan (ceinture noire) en ninjutsu, par le Soke Hatsumi.


Marcos Drake en présence
de Wang Deming

L'année 2009 à été l'occasion de confirmer les liens d'amitié avec la Chine. Le Maître Wang Deming a honoré le Cercle du Dragon de sa présence à l'occasion d'un stage exceptionnel organisé par Marcos Drake. Le programme du stage était le Ba Gua Zhang (八卦掌) et le Xing Yi Quan ( 形意拳 ). Pour cette occasion, le Shifu Marcos Drake a remis un Diplôme de membre d'honneur au Maître Wang Deming.

Cette même année le Cercle du Dragon a participé à deux championnats, le New Warrior's Tournament à Genève et le Full Fight. Aurélie Mateus y a remporté plusieurs deuxièmes places en semi-contact et light contact. Le 13 février 2009 Marcos Drake a reçu son Diplôme d'ostéopathie fait au Natural Health Center de Genève et le 3 juillet de la même année il reçoit son Diplôme de maître Reiki initiateur des mains de Danièle Weber. Au mois de décembre le Cercle du Dragon est officiellement inscrit au registre du commerce de St-Maurice.

En 2010, après huit années que le Cercle du Dragon ait été fondé et que dès le début le credo de cette école soit : LONGÉVITÉ et EFFICACITÉ, Marcos Drake crée le Centre de Formation en Médecines Naturelles qui est la section santé et longévité du Cercle du Dragon.

Au mois de février de l'année 2010 le Sensei Marcos Drake recevra son diplôme de 2ème Dan (ceinture noire) en ninjutsu donné par le Soke Hatsumi. Ce même mois il recevra également son Diplôme de Shidoshi Ho (élève enseignant) envoyé depuis le Japon par Shiraishi Sensei.

Dès lors, le ninjutsu influencera profondément la pratique et l'enseignement du Sensei Marcos Drake. L'art qu'il pratique aujourd'hui est très influencé par le Shaolin Kung Fu, le Wushu, le grappling et Jiu-jitsu Brésilien, le ninjutsu, mais également par le Tenshin Shōden Katori Shintō-ryū (天真正伝香取神道流) qu'il pratique depuis 2010, ainsi que par le Daito Ryu aikijūjutsu (大東流合気柔術). Le Sensei Marcos Drake aime à dire que ce qu'il pratique est une version personnelle qu'il nomme Shorinji Ninpo Taijutsu, dont il est le Shodai-Soke.


Marcos Drake et Maître Henry Plée

En fin de l'année 2011 le Sensei Marcos Drake a enfin l'occasion de rencontrer un Homme Remarquable, le Sensei Henry Plée, qu'il considère depuis 1995 (année où Marcos Drake découvre les chroniques du maître dans le fameux Karaté Bushido) comme un de ses Maîtres de l'ombre.

Au mois de février de l'année 2012 le Sensei Marcos Drake a reçu son diplôme de 3ème Dan en ninjutsu donné par le Soke Hatsumi.


Marcos Drake et Cynthia
Rothrock en entraînement

L'année 2012 est très fructueuse pour le Cercle du Dragon qui entreprend de collaborer avec la FILA (fédération de lutte et disciplines associées).

Le Sensei Marcos Drake a également le plaisir de rencontrer la célèbre star Hollywood Cynthia Rothrock, avec qui il a le plaisir de s'entraîner et d'entretenir des liens d'amitié.


Marcos Drake et Royler Gracie

Cette même année il a également l'immence chance de s'entraîner sous la direction du célèbre Royler Gracie à l'occasion d'un stage organisé par Jesus Vazquez Rivera.

Le 30 juillet 2012, le Sensei Marcos Drake à l'immense honneur de recevoir à son dojo la célèbre star de MMA et grappling Jeff Monson. Il entreprend un étroite collaboration avec celui-ci afin de développer la section grappling et MMA du Cercle du Dragon.


Stage de Jeff Monson
au Cercle du Dragon

Le Cercle du Dragon fêtera ses 10 ans d'existence cette année. Pour cette occasion le Sensei Marcos Drake prévois un retour en Chine, pour revoir le maître Shi De Yang, un passage par le Japon pour s'entraîner auprès du maître Hatsumi et plein d'autres aventures encore...

Secrétaire du Cercle du Dragon




1. L'école Son Long Quyên Thuât se traduit par l'école de la "technique de combat du dragon de la montagne".

2. Le Maître Nguyên Duc Môc est né en 1913 au Nord-Viêtnam.

3. Shifu (師父), qui s'écrit parfois Sifu, signifie littéralement “maître-père”.

4. Section de Lausanne.

5. Le mot "Võ" indique l'idée de combat, de guerre.

6. La Capoeira est un art martial brésilien qui puise ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l'esclavage au Brésil. Les spécialistes situent l'origine de ces techniques en Angola, qui était une ancienne colonie portugaise.

7. Il existe deux style majeurs de Capoeira. La Capoeira Angola fut créé par Mestre Pastinha dans les années 1930 et la Capoeira régional (style plus connu de nos jours) fut créé par Mestre Bimba (1900-1974).

8. Pratiquants de Capoeira.

9. Le terme français qui traduit le mieux “malicia” est malice. Certains pensent que la “malicia” n'est qu'une aptitude à la malice ou à la ruse, qu'un simple jeu d'astuces et de feintes destinés à tromper l'adversaire. La “malicia” c'est tout ça et bien plus encore...

10. Le chan est la transcription pinyin du caractère chinois traditionnel 禪, et du chinois simplifié 禅, qui signifie “méditation silencieuse”. Chan est la transcription mandarin du sanskrit dhyana. Le chan est une forme de bouddhisme mahayana née en Chine à partir du Vème siècle. La pratique du chan insiste particulièrement sur la méditation, ou “illumination intérieure”.

11. Le Wudang Shan est une chaîne de montagnes au sud de la ville de Shiyan dans la province du Hubei, en Chine.

12. Pour ce qui est du Nei Dan et du Wei Dan, voir dans mon livre à paraître ou sur le net.


© Marcos Drake – Cercle du Dragon

Evénements

« mai 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Prochains événements

  • Il n'y pas d'événements prochainement